THÉRAPIES INDIVIDUELLES, de COUPLES et de FAMILLES à THONON-LES-BAINS

Questions … « Psy Cause » …

forumpsypetite question

Déposer ci dessous votre question succincte et précise…

Les questions resterons anonymes (seul le psy voit l’adresse de messagerie et votre nom).

Une réponse sera apportée en bas de page à chaque question, Merci à vous…

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Destinataire
Sujet
Votre message

logo-cabinet-Thonon

3 Commentaires

  1. Psy's Gravatar Psy
    19 octobre 2013    

    Réponse à la question de Cécile P. sur la différence entre la Névrose et la Psychose : La psychose est une grave affection du psychisme caractérisée par une perte de lien avec la réalité, à l’inverse de la névrose le patient n’est donc que très rarement conscient de son caractère pathologique, ce qui pose nombre de difficulté dans la prise en charge ainsi que dans les relations de la personne avec son entourage. Les mécanismes de défenses psychiques que l’on retrouve souvent dans la psychose pour lutter contre l’angoisse sont le déni de la réalité (je ne suis pas fou, tout va bien…), la projection (c’est les autres qui sont fou et qui m’en veulent…), le clivage (les objets et personnes sont soit des bons soit des mauvais objets il n’y à que très rarement accès à l’ambivalence)… A l’inverse la névrose provient d’un conflit intérieur sans perte de lien avec la réalité (souvent d’ordre Œdipien) ou opère un refoulement des pulsions inconscientes pour préserver l’intégrité psychique de la partie consciente de soi.
    Nous vous souhaitons une bonne continuation dans vos études d’Aide Médico Psychologique.
    Bien à vous.

  2. Psy's Gravatar Psy
    19 octobre 2013    

    Question de Marion sur la parentalité et les causes de l’autisme :
    De nombreux travaux de recherche ont mis l’accent sur une cause neuro-développementale de l’autisme, nous pouvons donc affirmer que les parents ne sont en rien responsable des difficultés d’interactions avec leur enfant. C’est malheureusement une habitude bien ancrée dans les mœurs que de chercher un coupable avant de chercher des solutions, quand les professionnels comprendront que les parents d’enfants avec autisme connaissent mieux leur enfant et savent mieux ce qui est bon pour eux alors ils pourront travailler en partenariat pour mettre en place de vrais programmes de remédiation cognitive et socio émotionnelle pour aider l’enfant et l’entourage familial. Je vous renvoie à un très bon livre de Guy Ausloos qui en parle très bien : « La compétence des familles aux éditions Erès, 2005″.
    Bien à vous

  3. Psy's Gravatar Psy
    19 octobre 2013    

    Pour répondre à la question anonyme de madame L. :
    Les fabulations récurrentes chez votre enfant peuvent avoir plusieurs fonctions pour lui nous vous proposons quelques pistes et hypothèses (tentative d’affirmation de soi comme dans les mensonges répétés ; Se projeter dans un univers propre à lui qui le rassure et comble ses failles et ses manques ; Tenter de protéger un des membres de la famille d’un secret familial…). Cependant il est important d’effectuer un diagnostic différentiel auprès d’un clinicien afin de s’assurer que votre enfant ne développe pas actuellement une problématique de la personnalité, pour vous rassurer sachez que de nombreux enfants ont recours à des fabulations répétées dans la prime enfance. Plus vous allez refuser d’entendre ses fabulations et lui dire qu’il ment et plus ces dernières vont prendre de l’importance, écoutez le et rentrez également dans sa fabulation pour mieux l’en faire sortir, Par exemple : « je comprends qu’à 7 ans ont ai envie de dire que tu as rencontré hier ton joueur de foot préféré, mais tu sais on peut commencer par regarder ensemble un de ses match de foot à la télé… »
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>